PME Manager

Les partenaires de la formation professionnelles définissent des champs d’action prioritaires pour assurer la pérennité du système

Organisé récemment à Berne, le premier Sommet national de la formation professionnelle réunissant les partenaires sociaux, les milieux de la formation et les acteurs politiques et économiques a permis de définir les orientations politiques et les actions prioritaires pour une formation professionnelle forte, capable de couvrir les besoins nationaux en main d’œuvre qualifiée.

Tous les partenaires sont tombés d’accord pour considérer que la formation professionnelle est un pilier essentiel de notre économie – non seulement dans une perspective purement économique, mais aussi dans l’optique plus large de la société dans son ensemble. Le système en place mérite donc d’être consolidé pour lui permettre de rester le garant de la formation des collaborateurs qualifiés nécessaire à notre économie. En conséquence, il a été défini les futurs champs d’action prioritaires suivant.

Il s’agit premièrement de positionner la formation professionnelle supérieure sur le plan national et international conformément à sa juste valeur. De même, dans le but d’accroître l’attrait de la formation professionnelle l’effort portera également sur le développement de la maturité professionnelle. De plus, il sera rappelé que la responsabilité de la mise au point de nouvelles filières répondant à la fois aux attentes des jeunes et aux besoins de l’économie incombe en premier lieu aux associations professionnelles. En parallèle, les acteurs concernés entendent développer les offres de formation destinées aux adultes ne disposant d’aucun titre post-obligatoire afin de favoriser leur insertion dans le monde du travail. Donner à un collaborateur la possibilité de rattraper une qualification, de se requalifier ou d’obtenir une qualification supérieure est un enjeu capital, tant sur le plan économique que social.

Les champs d’action prioritaires qui viennent d’être entérinés contribueront ainsi à poursuivre la démarche cohérente et coordonnée dans la promotion de la formation professionnelle initiée en 2004 avec l’entrée en vigueur de la loi sur la formation professionnelle.