PME Manager

Intelligence artificielle et formation

Près de 400 chercheurs en intelligence artificielle se sont penchés sur le temps qu’il faudra aux machines pour dépasser les capacités humaines. De façon presque certaine, dans 45 ans, les jeux seront faits. On prédit que, dès 2024, les traducteurs seront devenus décoratifs, que les chauffeurs de camions ne rouleront plus en 2027 et que les journalistes devront trouver une autre profession en 2026. Les vendeurs tiendront encore jusqu’en 2030, mais guère plus….
Il semble illusoire de vouloir faire l’autruche, en espérant qu’une profession que l’on oublierait dans les statistiques échappera à ce phénomène. Le monde de la fin du siècle aura profondément changé. Quels seront les nouveaux métiers, quelles compétences devront avoir les humains que les intelligences artificielles n’auront que bien plus tard ? Celui qui peut répondre à ces questions sera le maître du monde de la formation. Ce qui est certain c’est que notre système scolaire entier doit se réformer, car apprendre à des élèves par cœur des matières que les machines connaîtront en une milliseconde et de façon encyclopédique n’a pas de sens. La formation continue devra aussi se repenser, comment ? Dans les compétences sociales, relationnelles, aussi bien avec les machines que les humains ? A quand un brevet fédéral de management en Intelligence Artificielle ?