PME Manager

L’étude Arbeitsmarkt 2030 et la formation

Le Ministère du travail allemand a publié une étude Arbeitsmarkt 2030 démontrant que l’économie allemande manquera cruellement de main d’œuvre qualifiée ces deux prochaines décennies, que ni l’arrivée massive de réfugiés, ni le retard du départ à la retraite des employés ne pourra combler. Autre phénomène, la digitalisation de l’économie rendra les exigences professionnelles toujours plus élevées, rendant plus difficile l’intégration dans l’emploi de personnes peu qualifiées. L’apprentissage lui-même ne suffira plus à donner les compétences suffisantes pour l’ensemble du parcours professionnel. L’étude conclut à la nécessité d’encourager la formation continue ce qui est bien. Elle appelle aussi l’Etat à donner un cadre permettant de qualifier la très large offre de formation continue, ce qui me semble aussi pertinent, pour autant qu’un examen sanctionne le cours. De façon beaucoup plus discutable l’étude préconise un soutien massif de l’état au financement des formations continues (et pas uniquement celles débouchant sur un titre officiel) et une action forte de l’Etat pour mettre en place un «système » de formation continue. On doit se méfier de ce genre d’appel car ce n’est pas à l’Etat d’agir pour mettre en place des programmes de formation, à moins que l’on veuille de façon certaine offrir des cours qui ne répondront pas aux besoins de l’économie.