PME Manager

Se former dans les ressources humaines entre mode, fantasme et reconversion, ne pas oublier le H après le R.

Chaque année, plus de 2000 adultes en Suisse débutent une formation dans le but d’obtenir un certificat en gestion de ressources humaines. Quelle est la part de vocation, de fantasme ou d’opportunisme dans ce choix. Difficile à dire,  car le plus souvent les candidats n’ont qu’une vision très floue du rôle des RH dans une entreprise, certains employés de PME n’ayant le plus souvent aucune structure RH professionnelle à « observer » en emploi.

Bon nombre de candidats veulent réorienter leur carrière, y voient un moyen de promotion et tout cela est très bien. Toutefois, au-delà des aspects très techniques indispensables pour un bon fonctionnement des RH (paiement des salaires, assurances sociales, gestion du temps de travail et relations contractuelles) chacun est-il apte à mettre en oeuvre le « H » de RH ?

Le responsable RH est au service des collaborateurs, il doit faire preuve d’autorité et d’empathie, il doit s’intéresser à de nombreuses situations de détresse psychologique, humaine, financière et apporter des réponses qui dépassent parfois le strict cadre professionnel. Il doit savoir être force de proposition pour une direction, fournir des indicateurs, aider à l’élaboration de stratégies de gestion de la principale ressource de l’entreprise : les collaborateurs. Il faut de la sensibilité, de l’écoute, du pouvoir de persuasion. Toutes ces qualités ne se trouvent pas dans les supports de cours et ne peuvent s’apprendre sans avoir un minimum de prédispositions personnelles.

Alors, au moment de vouloir embrasser une carrière RH il faut que chacun s’interroge sur sa capacité à gérer le R et le H de ce métier que l’on doit faire par passion avant tout.