PME Manager

La numérisation et son impact sur la formation

La numérisation est un thème à la mode. Si vous ne la mettez pas à l’ordre du jour d’une conférence ou si vous ne parvenez pas à en parler autour d’un banquet, vous serez sans doute assez vite considéré comme un « attardé numérique ».

Les futurologues, sociologues, psychologues, les patrons, les syndicats s’emparent de ce thème soit pour prédire la fin du travail, la fin du salariat, l’avènement de la société du partage, la fin de l’économie de marché, l’avènement d’une ère nouvelle, le remplacement de l’homme par des robots, l’arrivée des nouveaux modèles d’entreprises, la fin de la monnaie et d’une des missions régaliennes des Etats, l’abolition de la hiérarchie, le Big Data, le trans-humanisme et j’en passe. Source de tous les maux ou de tous les remèdes la numérisation est dans tous les esprits.

Il n’est pas un domaine de la vie en société ou de notre quotidien qui ne soit pas déjà touché par la numérisation. La médecine avec des applications qui surveillent votre santé, les diagnostics médicaux réalisés par des IA, les transports avec les voitures connectées, les loisirs avec l’achat en ligne de voyages, la location d’appartements sur plate-forme,  la consommation avec les achats en ligne, l’utilisation des données personnes pour cibler les messages marketing, le monde du travail avec des entreprises nées de ce phénomène et qui occupent les positions de leader comme Google, Amazone, Apple, Facebook. Le cadre de travail évolue, les équipes peuvent travailler de façon coordonnées aux quatre coins de la planète, les employés peuvent être efficace aussi à domicile, on les veut intrapreneurs et mobiles etc. On nous prédit un changement fondamental des individus eux-mêmes, de moins en moins attirés par la possession des choses et de plus en plus par leur usage  en fonction de besoins immédiats.

C’est un peu toutes ces tendances qu’il faut intégrer dans une réflexion portant sur l’impact de la numérisation sur la formation continues des adultes. Trois phénomènes absolument cruciaux me semblent particulièrement relevant :

  • l’accès facilité et immédiat d’un individu à une somme de connaissance quasi infinie, phénomène qui ne s’est jamais produit dans l’histoire de l’humanité
  • La portabilité des moyens de s’informer qui transforment l’individu en nomade numérique
  • La transformation de tout individu en data

Ce sont ces trois phénomènes et leur impact sur la transmission et l’acquisition du savoir que je propose d’aborder au cours des prochains blogs.