PME Manager

Il est permis de rêver !

Le groupe d’application de Bolomay était le dernier à présenter son travail élaboré en commun.

Pendant la première heure de l’atelier de formation, le coach / formateur avait complété les éléments que chacun avait pu acquérir à travers les modules d’e-learning, des vidéos et les lectures proposées sur la plateforme interactive. Il avait ensuite répondu aux questions des participants et clarifié quelques éléments théoriques.

Après cela, le coach formateur avait donné à chaque groupe d’application une partie de la problématique à approfondir sous forme d’un travail en commun, l’objectif de cette démarche étant de favoriser le transfert et la mise en application.

Comme d’habitude, chaque groupe était libre de présenter les résultats sous la forme qu’il voulait.

La première équipe avait choisi de présenter une série de petits sketchs.C’était très drôle, mais de plus, ça permettait de bien mettre en évidence comment les éléments théoriques pouvaient être appliqués dans la pratique.

Le deuxième groupe a présenté les résultats de son travail sous forme d’un tableau de synthèse. Ils ont transféré le tableau depuis le tablet directement sur les écrans plats accrochés aux différents murs de la salle de cours. Le coach formateur y a apporté quelques compléments en modifiant le document directement à l’écran, puis tous les participants ont pu télécharger la version définitive sur leurs appareils informatiques respectifs.

Le groupe de Bolomay avait choisi de produire une carte heuristique géante. Ils ont assemblé une multitude de feuilles de flip chart pour créer une sorte de grand tapis. Tous les participants et le coach / formateur avaient à présent enlevé leurs souliers pour se promener en chaussettes sur ce mind map géant, et discuter de son contenu.

Décidément, depuis que les commissions d’examen avaient adapté les règlements pour évaluer davantage les compétences pratiques que les éléments purement théoriques, les formations préparatoires aux différents brevets et diplômes fédéraux avaient bien changé.

« Monsieur Bolomay, c’est clair pour vous aussi ? »

La question, bien que posée de manière bienveillante, avait fait sursauter Bolomay. L’enseignant était assis derrière sa table, le ventilateur du beamer ronronnait, sur l’écran était affiché le slide numéro 97 de la présentation Powerpoint.

Les autres participants, assis autour de la table en U, feuilletaient distraitement les pages de leur support de cours délivré sous forme d’un gros classeur A4, ou fixaient tantôt le prof ou le document projeté.

Bolomay n’aurait pas su dire avec certitude s’il s’était assoupi, mais il avait en tous les cas perdu le fil du cours. Il s’entend dire « Oui, oui, c’est clair pour moi aussi », et fut soulagé que le formateur semblât se contenter de cette réponse.

Il a réussi à rester concentré, se promettant de ne pas se faire prendre en défaut de concentration une deuxième fois.

Mais après un moment il s’est remis à rêvasser d’une autre manière de concevoir la formation pour adultes.